Vous êtes ici : Le guide de l'Assurance Professionnelle > Assurance Dommages Ouvrage > Peut-on souscrire à une assurance dommages ouvrage après travaux ?

Peut-on souscrire à une assurance dommages ouvrage après travaux ?

Peut-on souscrire à une assurance dommages ouvrage après travaux ?

L’assurance dommages ouvrage protège le propriétaire qui fait construire ou agrandir un bâtiment. Peut-on souscrire ce contrat après la réception des travaux ?

Le défaut d’assurance peut être problématique lors de la revente d’un bien construit depuis moins de 10 ans. En effet, le propriétaire qui n’est pas en mesure de présenter une attestation d’assurance dommages ouvrage valide aux futurs acquéreurs devra supporter la responsabilité des dommages de nature décennale survenant après la vente. Heureusement, certains assureurs proposent des offres d’assurance DO après travaux.

Pourquoi souscrire une assurance dommages ouvrage avant la réception des travaux ?

Un propriétaire qui fait construire ou agrandir un bien qui lui appartient doit obligatoirement souscrire une assurance dommages ouvrage. En cas de sinistre affectant la construction, ce contrat permet de préfinancer le paiement rapide des travaux de réparation. Effectivement, l’assureur DO dispose de 90 jours maximum à compter de la date de déclaration du sinistre pour proposer une offre d’indemnisation au propriétaire. Il revient ensuite à la compagnie d’assurance d’identifier l’entreprise responsable des désordres et d’exercer un recours afin de récupérer les sommes avancées.

La garantie dommages ouvrage s’applique pendant 10 ans à partir de la date d’achèvement des travaux et prend fin à l’expiration de la garantie décennale. En cas de défaut de souscription, le propriétaire enfreint non seulement les règles posées par la loi Spinetta mais risque également de réaliser une moins-value suite à la vente de son bien dans les 10 ans suivant la construction.

Comment trouver une assurance dommages ouvrage après travaux ?

Il est toujours possible de souscrire une assurance dommages ouvrage après travaux pour éviter de bloquer la revente du bien. Certains acteurs comme Gestineo, filiale du courtier Verspieren, permettent aux particuliers de contracter une assurance DO une fois la construction terminée. En l’occurrence, Gestineo propose d’assurer des travaux de construction d’un montant maximum de 500 000 euros et des travaux de rénovation de moins de 450 000 euros réalisés sur une maison individuelle après avoir mené un audit de risque préalable du bien immobilier.

Pour trouver la meilleure assurance dommages ouvrage après travaux, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. Concrètement, il vous suffit de remplir un questionnaire en moins de 2 minutes pour accéder aux offres les plus intéressantes. Il est conseillé de faire au moins trois demandes de devis en ligne avant de faire son choix. Un courtier peut vous accompagner tout au long de la souscription et répondre à vos questions concernant l’assurance dommages ouvrage. Cet expert dispose d’un réseau de partenaires étendu qui lui permet de vous proposer des tarifs particulièrement attractifs.

Que faire en cas de refus d’assurance ?

Si vous ne parvenez pas à contracter une assurance DO après travaux, vous pouvez saisir le Bureau central de tarification (BCT). Cet organisme a pour rôle de fixer la prime moyennant laquelle la société d’assurance que vous aurez désignée sera tenue de garantir le risque qui lui a été proposé. Le BCT doit être saisi par lettre recommandée avec avis de réception dans les 15 jours suivant la décision de refus de l’assureur. Passé ce délai, votre demande ne sera plus recevable.

 
 

Devis Dommages Ouvrage
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers