Vous êtes ici : Le guide de l'Assurance Professionnelle > Assurance Dommages Ouvrage > Assurance dommages ouvrage maison jumelée : prix et devis

Assurance dommages ouvrage maison jumelée : prix et devis

Assurance dommages ouvrage maison jumelée : prix et devis

L’assurance dommages ouvrage garantit le remboursement et la réparation rapides des sinistres importants pouvant intervenir dans les 10 suivant l’achèvement des travaux ou d’une construction neuve.

Vous souhaitez entreprendre des travaux dans votre maison jumelée ? La souscription d’une assurance dommages est obligatoire. Elle se distingue de la garantie décennale du constructeur. Toutes les explications.

Définition d’une assurance dommages ouvrage maison jumelée

Il est important de distinguer l’assurance dommages ouvrage de la garantie décennale. Conformément à l’article L 242-1 du Code des assurances, l’assurance dommages ouvrage doit être souscrite par les particuliers faisant réaliser des travaux de construction. Cette couverture intervient en préfinancement afin de procéder à la réparation des dommages avant que la justice ne détermine les responsabilités de chacun.

La garantie décennale doit être contractée par l’entreprise en charge des travaux avant tout démarrage de chantier. Ce contrat couvre les dommages qui affectent la solidité de l’ouvrage ou le rendent impropre à sa destination, et ce pendant 10 ans suivant la réception du chantier.

L’assurance DO et la garantie décennale sont étroitement liées tout en étant complémentaires. Par conséquent, si vous comptez réaliser des travaux dans votre maison jumelée, vous devrez souscrire une assurance dommages ouvrage. Les professionnels qui interviendront sur ce chantier devront quant à eux justifier d’une garantie décennale.

Les dommages couverts par l’assurance dommages ouvrage

Tout comme la garantie décennale, l’assurance DO couvre les situations dans lesquelles le bâtiment est en péril. Elle peut être mise en œuvre en cas de fissures importantes des murs du fait de fondations inadaptées, en cas d’infiltrations d’eau, d’effondrement de toiture ou d’affaissement de plancher. Les équipements indissociables de l’ouvrage comme le chauffage central sont également couverts par ce contrat.

Certains sinistres ne peuvent être pris en charge par l’assurance dommage ouvrage maison jumelée. En effet, un incident qui ne relève pas de la garantie décennale et survenant avant la fin de la garantie de parfait achèvement ne peut pas être couvert par l’assurance DO. Il en est de même si les travaux ne sont pas terminés dans les délais prévus. Dans ce cas, c’est la garantie de livraison à prix et délais convenus qui s’applique.

Assurance dommages ouvrage maison jumelée : quels sont les tarifs ?

Le montant de la prime à verser pour souscrire une assurance dommages ouvrage représente en moyenne de 7 à 8 % du coût des travaux. Rappelons que son prix dépend de plusieurs critères dont : le montant de la construction ou des travaux, le taux de sinistralité en fonction du bâtiment (maison à ossature bois, maison jumelée, maison individuelle, immeuble neuf…) et du type de travaux (réparation, extension, réhabilitation…), la destination de la construction et les études réalisées.

Pour connaître le coût précis de votre assurance dommages ouvrage maison jumelée, n’hésitez pas à comparer les offres. Le comparateur en ligne vous permet d’obtenir des devis personnalisés en quelques clics. Pour l’utiliser, il vous suffit de compléter un formulaire en moins de 2 minutes en indiquant plusieurs informations concernant les travaux envisagés.

Si vous ne parvenez pas à trouver une assurance DO adaptée à vos besoins, vous pouvez saisir par courrier le Bureau central de tarification (BCT) qui imposera à un assureur de vous garantir et fixera le montant de la prime.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Devis Dommages Ouvrage
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers